Article suivant Article précédent

Lève-tôt ou couche-tard : la génétique répond

Par Clemence
Dans Biodiversité - Nature
10 Fév 2016
198 vues

Selon une étude réalisée par une équipe de chercheurs basée en Californie et publiée le 2 février 2016 par Nature Communications, la génétique pourrait expliquer pourquoi certains individus ont tendance à être des lève-tôt et d’autres des couche-tard.

Cette étude, menée sur les génomes de 89 283 personnes, a révélé que les variations génétiques auraient une influence directe sur l’horloge biologique des individus et plus précisément sur le rythme circadien. Les rythmes circadiens ou biologiques sont commun aux organismes vivants. Chez l’homme, l’horloge biologique est située au coeur du cerveau et est formée de 20 000 neurones. Elle permet de réguler certaines fonctions vitales avec notamment le contrôle du cycle éveil/sommeil, la température corporelle ou encore le rythme cardiaque.

horloge biologique génétique

C’est en essayant de comprendre le phénomène de lève-tôt/couche-tard que les chercheurs californiens ont associé une quinzaine de mutations génétiques communes aux personnes ayant un réveil matinal « naturel ». Sept de ces mutations se trouvent à proximité de gènes connus pour réguler l’horloge biologique. Ils ont également constaté chez les lève-tôt des variations génétiques près des gènes contrôlant la perception de la lumière.

Cependant, aucun lien n’a pu être établi entre le fait d’être lève-tôt et d’éventuels troubles du sommeil.

Si vous avez tendance à être couche-tard et à lutter pour vous lever le matin, vous avez une excuse de plus pour justifier votre retard à votre employeur : la génétique ! ;-)

Source : Sciences & Avenir

Comments are closed.

s