Article suivant Article précédent

Déficit global de sommeil des Français : 15,6 milliards d’heures

Par Clemence
Dans Bien-être
13 Oct 2015
414 vues

Dormir plus pour travailler mieux.

Pour qui la dette annuelle de sommeil est-elle la plus élevée ? Hommes/femmes ? Quelles régions ? Comment les Français vivent-ils ce déficit au quotidien ? Quelles sont les conséquences du manque de sommeil au travail ?

Voilà les vastes questions au sujet du sommeil auxquelles le cabinet d’étude Occurence a tenté de répondre suite à une étude réalisée auprès d’un échantillon de 1.000 Français de 18 ans et plus représentatif de la population métropolitaine, représentativité assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, PCS, région, taille d’unité urbaine).

Un déficit de 15 milliards d’heures par an

Le déficit annuel de sommeil est calculé à partir de la différence entre le temps de sommeil effectif des Français et le besoin de sommeil ressenti. Ces résultats sont confrontés aux recommandations publiées par la National Sleep Foundation qui conseille entre 7 et 9 heures de repos par cycle de 24h pour un adulte.

Selon les résultats publiés ce vendredi, le déficit global de sommeil des Français sur un an atteint les 15,6 milliards d’heures !

Les Françaises : plus grand déficit

RETARD SOMMEIL 4

Hommes et femmes dorment en moyenne 7h en semaine et près de 8h le week-end, mais le déficit de sommeil des femmes est presque 20% plus important que les homme.

Le travail : un catalyseur du déficit de sommeil ?

RETARD SOMMEIL 5

Les personnes en activité cumulent 50h supplémentaires de déficit de sommeil sur un an par rapport aux inactifs. Parmi les actifs la différence en fonction des professions est quasiment inexistante. Des faibles variations entre les actifs du privé et du public sont à noter.

Déficit régional de sommeil : le Sud Est s’avère la zone la plus endettée

RETARD SOMMEIL 3

Comments are closed.

s