Article suivant Article précédent

La crise mondiale du sommeil

Par Clemence
Dans Conseils sur le sommeil
12 Mai 2016
48 vues

Selon une étude américaine publiée dans la revue Science Advances, notre société traverse la « crise mondiale du sommeil ».

 

C’est via une application gratuite pour smartphone nommée Entrain qu’un groupe de chercheurs de l’université du Michigan a étudié le sommeil à travers le monde. Le but était d’aider les usagers à surmonter le décalage horaire en analysant les données collectées sur l’application. Ils ont ainsi recueilli avec précision des données sur les habitudes de sommeil à travers le monde.

Combien de temps dorment les citoyens du monde ?

habitudes-sommeil-monde

Alors que les habitants de Singapour et du Japon sont les plus petits dormeurs avec 7h24 de sommeil, les néerlandais sont quant à eux les champions du sommeil avec 8h12. Les Français dorment en moyenne 8 heures et les britanniques un tout petit moins.

Quelles différences selon le sexe et l’âge ?

Les femmes, surtout celles âgées entre 30 et 60 ans, dorment en moyenne une demi-heure de plus que les hommes. De plus, les personnes les plus exposées à la lumière du jour ont tendance à se coucher plus tôt.

La nature du sommeil change également avec l’âge. Alors que les plus jeunes peuvent dormir sans rythme particulier c’est-à-dire se coucher et se réveiller à n’importe qu’elle heure, cette capacité disparait avec l’âge.

Pourquoi une « crise mondiale du sommeil » ?

La vie sociale influe fortement le sommeil. L’horloge biologique exige de se lever plus tôt le matin et fixe l’heure du réveil, ce qui entre en contradiction avec les « nouveaux » rythmes de vie. L’étude démontre que les individus ont de plus en plus tendance à repousser l’heure du coucher et à dormir moins que la normale.La pression sociale pousse les individus à se coucher plus tard.  Ainsi, le manque de sommeil est lié à l’heure à laquelle on se couche.

Comments are closed.

s